Des Clics et des classes

(2 tirages argentiques noir et blanc 100cm x 80 cm ; 3 tirages argentiques noir et blanc 50cm x 50cm ; 3 tirages jet d'encre couleur 40cm x 60cm et 15 tirages jet d'encre couleur 30cm x 20cm. )

Retourner dans une école pour élaborer un projet artistique et donc tenir un discours, c'est aussi se retrouver confrontée à son propre rapport à l'école et pouvoir confronter ce regard à celui des élèves.

La classe c'est le collectif par excellence. Les élèves passent la grande majorité de leur temps à l'école, avec des camarades qu'ils n'ont pas choisis. C'est l'expérimentation de la vie collective, du groupe. C'est une petite société avec ses règles, ses moments de joie, ses injustices et ses dysfonctionnements. On peut y être heureux ou pas, épanoui ou pas mais de toute façon il faut « faire avec ».

Travailler sur le rapport entre individu et groupe à l'école nous amène forcément à aborder la question de l'organisation sociale : quelle est ma liberté, quelle est celle des autres ? Qu'est-ce qu'une société juste ? Comment organiser une société égalitaire où chacun pourrait avoir sa place ?

De la classe à la société dans sa globalité, la réflexion est la même : juste un changement d'échelle.

voir les photos

Quand ce travail m'a été commandé j'ai commencé à réfléchir sur la notion de classe puisque c'était la seule contrainte que j'avais. Très vite m'est apparu que le propre de la classe c'était la vie en groupe et qui plus est un groupe qu'on ne choisissait pas. Je me suis donc dit qu'il serait intéressant d'approfondir les choses avec les élèves sur leur perception du collectif, comment ils géraient la vie quotidienne au sein de cette entité, les tensions, les affrontements et comment ils voyaient les tensions entre ce groupe et l'individu.

Donc après une séance de présentation de mes précédents projets artistiques, avec les élèves nous nous sommes interrogés sur ce qu'apportait le groupe, les autres et a contrario quelles étaient les difficultés, les lourdeurs que ça pouvait entraîner. De la joie, l'amitié et la solidarité aux rapports de domination, aux disputes ou à l'exclusion et à l'isolement parmi les autres. Je leur ai demandé de classer leurs idées et de les mettre sur papier chacun dans leur coin. Je leur ai demandé de faire un tableau où ils devaient d'un côté citer ce qu'ils pensaient que le groupe leur permettait de faire et de l'autre expliquer ce qu'étaient les contraintes. J'ai ensuite ramassé les feuilles et j'ai pu partir de leur réponses pour choisir les premières directions de travail. Nous avons ensuite essayé de réfléchir aux mises en scènes qui pourraient illustrer ce qu'ils avaient à dire. A la fin du projet, j'ai pensé que leurs réponses de départ pouvaient être intéressantes à voir une fois les photos réalisées et j'ai mis en page sous forme de deux feuilles les réponses positives vis-à-vis de la vie en groupe d'un côté et les négatives de l'autre. Elles sont visibles ici.

Après ces moments de concertation est venu le moment des prises de vues : de la théorie à la pratique. Et là se sont succédés sans surprise les tensions, les difficultés à travailler en groupe mais aussi les moments de rire et d'amusement.

Je n'avais jamais travaillé avec des élèves d'école primaire. J'avais l'impression que le dialoge serait difficile à cause de leur jeune âge mais en fait je suis tombée sur une classe très sympathique, motivée et vraiment dynamique. Ce fut des séances très créatives et agréables pour moi, même si gérer une classe pour des prises de vues parfois un peu compliquées spatialement ce n'est pas de tout repos. Tous ont joué le jeu à fond et mes idées venaient aussi bien d'eux que de moi. Nous étions vraiment contents de travailler ensemble. J'aurais même apprécié que le projet dure plus longtemps.

Ce travail s'est conclu par une exposition collective d'un mois au centre multimedia Arc-en-ciel avec les cinq autres artistes qui étaient intervenus dans d'autres écoles ou collèges de la ville. Nos propositions ont toutes été très différentes les unes des autres et c'est cela qui a donné une exposition très intéressante et diversifiée.